A l’occasion de la commémoration du 11 novembre dernier, la municipalité a inauguré une plaque du souvenir rappelant
le sacrifice de deux aviateurs français : Le pilote, le sergent-chef Gérard de Monts de Savasse, et le mitrailleur, le
sergent Gaston Cuillé, tombés le 5 juin 1940 en combat aérien sur notre commune, au lieudit ‘’les Déserts’’ à bord de
leur bimoteur Potez 63/11 du groupe de reconnaissance GR 1/36.
En mission de reconnaissance sur Evreux, Rouen et le Havre, l’appareil est attaqué par plusieurs
chasseurs allemands entre Rouen et les Andelys. L’avion mis en flamme viendra s’écraser sur
notre commune.
La commémoration Initialement prévue le 5 juin 2020, a été reportée au 11 novembre en
raison de la situation sanitaire de notre pays. Le devoir de mémoire pour ces deux aviateurs
morts pour notre liberté ne s’imposait-t-il pas pour notre commune, même 80 ans après ?
Cette simple plaque, maintenant ajoutée au pied du monument aux morts marquera à jamais
pour nous, le souvenir de ces deux aviateurs morts pour la France et pour notre liberté.
Ce fait de guerre fait partie intégrante de l’histoire de Saint-Ouen-du-tilleul, comme en
attestent les archives de la commune et les dossiers militaires de ces deux aviateurs.
Je remercie Jean Aubourg d’avoir pris en compte ma demande et d’avoir été le premier maire
de la commune à effacer ces 80 ans d’oubli, pour le devoir de mémoire.
Le 25.11.20
Martial Pain