Madame, Monsieur,

 

A plusieurs reprises des questions m’ont été posées à propos de l’apparente fermeture de
l’ancien cabinet médical et de son avenir qui semblerait, à quelques personnes, compromis.
J’ai souvent eu l’occasion de partager avec vous des informations au sujet des projets communaux (bulletin, vœux du maire, site de la mairie, etc.), mais je vais très volontiers faire un nouveau point de la situation.

Un projet, vous le savez, de sa conception à sa réalisation, passe par de nombreuses étapes.
Tous ces passages obligés (qu’ils soient administratifs, financiers, études, appels d’offres, maîtrise d’oeuvre ou d’ouvrage, architectes, etc.) ont pour conséquence l’établissement d’une longue période d’échanges entre différents services publics ou prestataires au cours de laquelle, en tant qu’administrés, on peut avoir le sentiment que rien ne se produit.C’est le cas du cabinet médical. C’est le cas également pour tous nos projets en cours ou
en attente ; je vous en parle régulièrement.

Tous avancent. A des vitesses différentes, certes, mais ils progressent, soumis parfois, je le déplore, à des contraintes incompressibles de délais réglementaires.Le projet de restructuration du cabinet est « simple » dans son principe : Réorganiser l’ensemble des locaux (le premier étage, par exemple, est composé d’anciens appartements créés dès l’origine du bâtiment) pour rationaliser l’espace et disposer d’emplacements professionnels suffisamment grands et fonctionnels. Mais également, procéder à la réhabilitation et l’isolation, par l’extérieur, des murs de façade, mettre en place un ascenseur, remodeler le parking.L’architecte, pour tout cela, vient d’être désigné à la suite de l’appel d’offre qui avait été lancé.

Notre but est de permettre le plus rapidement possible la réouverture d’un cabinet rénové afin d’offrir à la population un ensemble de services, médicaux ou paramédicaux déjà très attendus.La future école maternelle, la rénovation énergétique de l’école élémentaire, le nouvel atelier municipal, l’aménagement de la place de l’Etoile ou bien la réhabilitation de la résidence autonomie se situent, plus ou moins, dans les mêmes perspectives d’avancement.Il en est de même pour la seconde partie d’enfouissement des réseaux sur la RD 313, ainsi que pour le feu tricolore devant la pharmacie, la mise aux normes PMR (personnes à mobilité réduite) du cimetière et son engazonnement, ou pour le haut débit qui arrive dans la commune.Tous ces projets n’aboutiront pas ensemble, mais successivement le moment venu. Notre commune sera alors dotée d’équipements ou de bâtiments nouveaux, efficaces, au service
de tous.

Voilà, ci-dessous, d’après la première esquisse de l’architecte qui a été retenu, à quoi pourrait ressembler le futur cabinet médical.

Très cordialement.
Le Maire
Jean Aubourg

venenatis sit libero nunc id Donec Phasellus adipiscing