Madame, Monsieur,

 

Dès les premiers jours du mois de janvier, chaque année pour les vœux du Conseil Municipal, nous nous réunissons à la salle des fêtes où nous vous retrouvons avec toujours le même plaisir.

Les circonstances actuelles, hélas, ne nous permettrons pas, au moins pour 2021, de renouveler ce moment convivial ; nous devrons nous contenter de souhaits sur papier ou bien dématérialisés.

L’année a été difficile pour toutes et tous. Dans un certain nombre de cas elle a même été dramatique en raison du virus et de ses conséquences physiques.

D’une manière plus générale nous devons nous plier à de nouvelles règles de vie, sociales, physiques, avec ce que cela peut entraîner d’inconvénients relationnels ou de frustrations affectives.

Je pense naturellement aux familles dont les membres sont éloignés les uns des autres, aux aînés et à la fragilité de certaines ou de certains, aux enfants qui, en dépit de leurs facultés réelles d’adaptation, sont perturbés dans leur quotidien familial ou scolaire et que l’on doit protéger. Aux commerçants et à leurs difficultés, à ceux dont l’emploi devient précaire. A nous toutes et tous, soucieux, préoccupés, parfois anxieux devant cette situation sans horizon immédiat.

La plupart des grands projets dont je vous ai parlé il y a un an ont pris du retard. Ils se développent beaucoup plus lentement que prévu eu égard aux perturbations sanitaires.

Les travaux du carrefour de l’Etoile, de l’atelier municipal ou bien du cabinet médical devraient être en cours de réalisation, ils ne commenceront que cette année.

Il en est de même de la dernière tranche d’enfouissement des réseaux de la rue des Canadiens qui ne se déroulera, si tout va bien, que fin janvier. Ce qui repoussera d’autant l’aménagement urbain de ces lieux.

Si les conditions le permettent, dans un délai que je ne mesure pas encore, nous nous rassemblerons, enfin, pour un moment festif afin de discuter plus en détails de toutes ces choses et d’autres à venir.

Avant de conclure ces quelques mots, je tiens à remercier l’ensembles du personnel municipal pour les efforts, parfois peu visibles mais réels, fournis depuis le début de l’épidémie.

Dans une commune, ce qui permet de conserver une coordination, ce qui permet de maintenir l’efficacité d’une mairie, ce qui permet de répondre aux différents besoins des administrés, péri-scolairement, administrativement ou de toute autre manière, se nomme l’esprit de responsabilité, ou bien encore le sens du devoir.

C’est ce dont ont fait preuve et continuent à le faire les femmes et les hommes, agents territoriaux, qui travaillent pour la commune, qui travaillent pour nous toutes et pour nous tous.

Qu’il me soit également permis de remercier ici les élus, conseillères et conseillers municipaux, pour l’enthousiasme qui est le leur en dépit des évènements que nous connaissons.

Je vous souhaite les meilleures choses possibles pour l’année 2021. Pour vous et pour tous ceux qui vous sont proches.

A bientôt.

Très cordialement.

 

Le Maire

Jean AUBOURG

 

suscipit massa mi, sit et, Phasellus accumsan dapibus mattis