Déconfinement – école – cantine

Déconfinement – école – cantine

 

Madame, Monsieur,

Par décision gouvernementale, les dispositions liées au déconfinement vont autoriser, le 12 mai prochain, la réouverture des écoles maternelles et primaires.

La reprise de la scolarité représente, dans un certain nombre de cas, une nécessité, familiale, sociale ou professionnelle. Dans ce sens, bien que circonspect à l’égard des garanties apportées par les dispositions proposées dans le Protocole Sanitaire officiel de l’Education Nationale, je ne m’opposerai pas à cette mesure d’ouverture.

Cependant, pour des raisons d’organisation générale qui tiennent à la fois au faible nombre prévisible d’enfants présents, à l’absence légale de plusieurs agents territoriaux, aux difficultés de mise en œuvre de conditions efficaces de protections individuelles, ou générales, dans le cadre du Restaurant Scolaire, je vous fais part de mon intention de ne pas ouvrir la cantine au cours de la période incluse entre le 12 mai et les grandes vacances.

De ce fait, les agents ainsi rendus disponibles seront affectés à l’important travail d’entretien sanitaire indispensable aux deux écoles, plusieurs fois par jour.

Le choix retenu, pour les enfants, du déjeuner sur place avec un panier repas familial est conforme aux solutions préconisées par le Gouvernement.

C’est, dans cette situation très complexe de restauration collective, la solution qui offrira le plus de garanties quant à la sécurité des enfants et du personnel.

Restez très prudents.

Cordialement.

Le Maire

Jean Aubourg

 

 

Loi EGALIM

Loi EGALIM

Loi Egalim, dispositions concernant la restauration scolaire (Extrait)

L’obligation de proposer un menu végétarien une fois par semaine.

Au plus tard le 2 novembre 2019, soit un an après la promulgation de la loi, et pour une durée de deux ans, les gestionnaires, publics ou privés, des services de restauration collective scolaire sont tenus de proposer au moins une fois par semaine un menu végétarien. L’expérimentation fera l’objet d’une évaluation dont les résultats seront transmis six mois avant son terme.

 

LIVRET

LIVRET

Cela fait 3 années consécutives que la municipalité offre des livrets pour les enfants de CE2 CM1 et CM2 du groupe scolaire Jules Renard, pour les accompagner dans leur instruction citoyenne, en complément de l’enseignement de l’Education Nationale. Ces livrets sont des outils pédagogiques qui servent à transmettre des valeurs.

Cette année, les CE1 vont en recevoir aussi. La première année, le livret s’intitulait « Bien vivre ensemble, Règles de politesse et de civilité ». Le deuxième, l’année suivante Le livret du petit citoyen, « Comprendre la République française ». Cette année le thème du livre, très ludique, sera « A la découverte de l’environnement, pour comprendre le développement durable ». Les enfants vont pouvoir partager avec leurs parents en premier et dans un contexte plus large avec leur famille. Futurs citoyens, ils sont déjà conscients que les choses doivent évoluer. Il faut leur apporter les outils qui serviront leur cheminement.

Personne ne doit ignorer que la mutation de tous nos comportements va devoir passer par des apprentissages, des remises en question de nos gestes au quotidien afin de préserver au mieux notre planète.

Bonne lecture à tous

F PAIN

IMPORTANT !!! ECOLE

IMPORTANT !!! ECOLE

Nouveaux habitants de la commune !

Pensez à inscrire votre enfant au groupe scolaire Jules Renard le plus tôt possible,

Une ouverture de classe est en jeu.

1/ Les parents se rendent en mairie munis de leur livret de famille pour obtenir un certificat d’inscription,

2/ Ils se rendent ensuite à l’école afin de procéder à l’admission munies de leur carnet de santé (vaccins à jour) et du certificat d’inscription.

Un fruit pour la récré

Un fruit pour la récré

Le fruit à la récré, c’est fini !

Du mois de septembre 2016 au mois de juin 2019, 3 années scolaires complètes, l’Europe a subventionné l’opération « un fruit à la récré », à l’initiative du ministère de l’Alimentation, l’Agriculture et la Pêche et en coopération avec FranceAgrimer. Dans ce cadre, la société Rodafruits était notre partenaire de distribution.

Au mois de juin dernier, nous avons été informés par Rodafruits, en raison d’une décision gouvernementale, que ce programme allait connaitre de profondes évolutions annulant de ce fait leur rôle de demandeur d’aide, ainsi que leur participation à l’opération « un fruit à la récré »

Pour l’année scolaire 2019-2020, les nouvelles modalités voulues par l’état et FranceAgrimer sont centrées sur la distribution de fruits, laitages et fromages pendant le déjeuner dans les restaurants scolaires. Les collectivités s’approvisionneraient directement à leur fournisseur et une partie, seulement, de ces achats leur serait remboursée sous forme de subvention. Cela ne peut s’appliquer à notre cantine ;  A Saint-Ouen-du-Tilleul, pour les repas la société Convivio est notre unique prestataire.

Au mois d’octobre, la société Rodafruits, en raison du faible nombre de collectivités intéressées par cette nouvelle opération, nous a fait une proposition commerciale et payante. Nous avons établi une convention sur la base de la distribution actuelle à raison de 15 distributions pendant l’année solaire pour les 2 écoles. Le montant sera pris en charge par la mairie. D’autres collectivités adhèrent déjà à cette proposition.

La distribution a commencé dès le mardi 5 novembre.

C’est l’occasion de rappeler l’investissement des ATSEM, Isabelle, Nathalie et Delphine pour l’école maternelle et de Jessica pour l’école élémentaire. C’est un plaisir de rencontrer les enfants et de leur rappeler que manger un fruit est meilleur qu’une sucrerie…

L’opération s’appelle Récréafruits !

F PAIN

vulputate, Nullam ut ultricies id, ut dapibus consectetur commodo