Le dix sept octobre prochain, puis à trois autres reprises, l’Education Nationale va instaurer des demi-journées banalisées qui entraîneront, chaque fois, l’absence des enseignants.

La charge imprévue imposée par cette situation sans concertation ne permettra pas, pour d’indéniables raison de sécurité dues à un personnel en nombre largement insuffisant, d’organiser une garderie pour chacune de ces périodes.

Il n’y aura pas, non plus, d’activités et de garderie mises en place par la Communauté de Communes.

Le service de restauration scolaire sera par contre assuré et les enfants seront à la disposition des parents au plus tard à 13 h 30.

Cordialement.

L’Adjointe chargée des Affaires Scolaires                                            Le Maire

Françoise PAIN                                                                                         Jean AUBOURG