Madame, Monsieur,

Je voudrais, en ce début d’année, faire le point de la situation des premiers mois du mandat et vous parler de 2015.

Nous communiquons maintenant avec vous, plus et mieux, grâce au nouveau bulletin municipal et par l’intermédiaire du site internet très complet que la mairie a mis en place depuis peu.

Ainsi que vous l’avez remarqué, au cours des neuf mois qui viennent de s’écouler nous avons initié un certain nombre de projets, d’initiatives et de travaux ; qu’ils concernent l’embellissement de la commune, l’école ou le périscolaire, les animations ou le lien social.

Ces projets ont avancé, ou avanceront, sur un rythme financier qui n’est pas forcément le nôtre, mais, pour une grande part, celui donné par l’Etat dans le cadre de ses dotations.

Nous avons pu, cependant, réaliser un certain nombre de choses. En réaménageant le rond-point et les plates-bandes de la Porte du Roumois, en installant des bancs et des corbeilles de fleurs en plusieurs endroits, en sécurisant la circulation des piétons sur le trottoir devant l’école et en créant sur ces lieux un accès incliné pour faciliter les déplacements difficiles ou le passage de poussettes.

L’ouverture d’une cinquième classe élémentaire a entrainé des modifications et une réorganisation importante à l’école Jules Renard. Nous poursuivons le programme de remplacement des fenêtres et, à l’heure actuelle, les fenêtres des cinq classes du premier étage ont toutes été changées.

Depuis le mois de septembre nous sommes entrés dans le domaine de compétence périscolaire de la communauté de communes. En raison de cela, et par nécessité, nous avons ouvert une seconde garderie destinée aux enfants de la maternelle. Là aussi il a fallu modifier et adapter un certain nombre de choses, puis refaire les sols, les murs, remettre les volets en état, installer le téléphone, etc.

La mise en place des nouveaux rythmes scolaires a entraîné des modifications du préau intérieur de l’école maternelle, des travaux d’isolation de son plafond, la réhabilitation des fenêtres afin d’offrir un lieu supplémentaire aux activités du mardi et du jeudi après-midi.

Le restaurant scolaire n’a pas été oublié. Dans le double but de rendre les lieux plus gais et de commencer leur insonorisation, nous avons refait le sol de la cantine et repeint les murs.

La mairie a changé également. La mairie et ses services.

Ce n’est évidemment pas la partie la plus simple, ni pour la municipalité, ni, naturellement, pour le personnel territorial auquel il est demandé des efforts d’adaptation qui changent, ou même, bouleversent parfois de très anciennes habitudes. Il y a, et il y aura encore, des réglages à faire, mais les choses ont avancé.

Pour des raisons pratiques et nécessaires, notamment dans le cadre de la dématérialisation des données, mais également afin de mieux répondre au public et de nous mettre en harmonie avec les autres collectivités, nous avons informatisé la mairie.

Il y aura, à l’avenir, pour la structure même du bâtiment de la mairie, d’importants travaux à réaliser. Les fenêtres, les portes et les sas d’entrées ont mal résisté à l’usure du temps et posent maintenant de gros problèmes. L’ensemble des locaux communaux doit d’ailleurs être remis aux normes de sécurité diverses. Dans plusieurs cas, une remise en état ou des opérations d’entretien urgentes doivent être réalisées. Nous les programmerons au fur et à mesure des circonstances ou des opportunités afin de mieux préserver le bien commun.

Avec le concours de la Communauté de Communes, que je remercie encore, nous avons nettoyé récemment les abords de la mare Verdier, ce qui a représenté un très gros travail. Avec le concours du Pays du Roumois, nous comptons réhabiliter cette mare ainsi que son environnement maintenant protégé du vandalisme par des clôtures.

Il reste, dans ce bilan des neuf premiers mois, à évoquer les activités sociales ou relationnelles avec la reprise des concerts à l’église, avec le concours d’illumination pour lequel je remercie les participants, avec des animations qui se développeront cette année, avec une course cycliste, une course pédestre, la fête de la peinture, etc. qui viendront s’ajouter aux activités de nos associations

Dans le même ordre d’idée, nous avons voulu que nos aînés soient également à la fête en cette fin d’année et nous leur avons offert pour la première fois un colis de Noël qui, d’après ce que j’ai pu en juger a été fort apprécié.

En 2015 nous poursuivrons, bien sûr, certains travaux de remise en état de l’école, et du restaurant scolaire.

Nous poursuivrons également l’amélioration de l’aspect de notre commune, soit par des plantations, soit par du matériel urbain nouveau, soit par des travaux appropriés.

Nous comptons également entreprendre des travaux pour limiter le ruissellement des eaux et mieux le maîtriser dans le secteur de la place de l’étoile et de la rue d’Ecorchemont. Le ruissellement des eaux est un vaste problème pour lequel la Communauté de Communes nous apporte tout son concours.

Et puis, moins spectaculaire immédiatement mais tout aussi important, nous poursuivrons les travaux d’élaboration du PLU, le plan local d’urbanisme qui définit les orientations de la commune et de son développement harmonieux pour les années qui viennent. PLU pour lequel nous arriverons d’ici à quelques mois aux réunions publiques.

Je veux aussi vous parler de la route départementale 313. C’est-à-dire la rue des Canadiens. Vous n’ignorez pas que le but poursuivi est de la sécuriser.

Sécuriser veut dire nouvelle route, mise aux normes, protection des piétons, des cyclistes, maintien du stationnement pour nos commerçants, enfouissement des réseaux et surtout, réduction autant qu’il le sera possible, de la vitesse des véhicules. Difficile équation à résoudre pour une route que nous ne maîtrisons pas vraiment puisque, comme sa dénomination l’indique, elle est départementale.

La première tranche d’enfouissement des réseaux commencera en milieu d’année. La seconde aura lieu l’année prochaine. Ces travaux seront subventionnés pour une grande part par le SIEGE (Syndicat de l’électricité et du gaz de l’Eure). Les travaux routiers à proprement parler sont prévus immédiatement après.

Il existe d’autres projets plus lointains, notamment celui d’un centre de loisirs pour lequel un travail a déjà été effectué dans le cadre du contrat de pays et avec la communauté de communes. Mais sa perspective est plus éloignée et nous en reparlerons.

Je veux vous assurer, avant de conclure, de notre envie intacte, dans la mesure de ce qu’il sera possible de faire, de changer les choses, de faire évoluer notre commune sans pour autant la bouleverser, de la préparer pour l’avenir et de rester à votre écoute.

Nous avons avancé, nous avancerons encore, mais ce qui sera promis le sera avec mesure, ce qui sera envisagé le sera avec réalisme, ce qui sera fait le sera avec enthousiasme.

Un dernier mot.

Je remercie les enseignants de l’école Jules Renard des très bonnes relations de collaboration établies avec eux pour le plus grand bien des enfants.

Un grand merci pour finir à l’ensemble du personnel municipal, administratif, technique et périscolaire, pour son implication dans la réorganisation pas toujours évidente des services et des tâches. Je n’oublie pas non plus mes collègues du Conseil Municipal et leur motivation de tous les instants.

Au nom de la Municipalité et en mon nom, permettez-moi, Madame, Monsieur, de vous souhaiter une excellente année 2015.