Cabinet médical

Cabinet médical

                    Comme l’indique Monsieur le Maire dans son éditorial, les choses avancent à Saint-Ouen-du-Tilleul et de multiples façons. Tout d’abord, bien sûr, le cabinet médical, pour lequel la commune va recevoir du Fonds LEADER une contribution d’un montant de 100.000 euros. LEADER est un programme européen qui vise à soutenir des projets pilotes en zone rurale. Il donne aux territoires un cadre propice à l’émergence de projets collectifs et de qualité. Le début des travaux remonte à la mi-février mais leur démarrage effectif a eu lieu début mars par la suppression de tous les matériaux qui ne sont plus autorisés. (désamiantage et déplombage du bâtiment) Le gros œuvre qui consistera à démolir certains murs porteurs et à les remplacer par des structures IPN débutera dès le mois d’avril.

   
Le mot du maire

Le mot du maire

 

Madame, Monsieur,

Nous y sommes, ou presque.
Les travaux de réhabilitation et d’agrandissement du Cabinet Médical dont je vous entretiens depuis déjà quelques temps, sont commencés. Ils ont, hélas, été considérablement bousculés en raison de la situation sanitaire que nous connaissons tous.
La commune peut se réjouir de cette avancée dont l’intérêt publique est indéniable. Ce Cabinet qui, de fait, sera paramédical en raison des professionnels qui l’occuperont, rayonnera au-delà de Saint-Ouen-du-Tilleul et permettra ainsi à beaucoup d’entre nous, audoeniens ou non, de bénéficier de rendez-vous plus
rapides et de déplacements moins importants dans un cadre totalement rénové.
Le calendrier des travaux prévoit une livraison à la mi-novembre. Dès janvier 2022 l’ensemble sera donc opérationnel. Je l’ai dit maintes fois à propos des projets de
construction, il y a très loin de l’idée à la réalisation, mais le jour est proche.
La particularité de ce nouveau cabinet tient au fait qu’il formera un Pôle Santé en regroupant deux maisons de santé, celle de Saint-Ouen-du-Tilleul et celle de
Bosroumois. Les différents professionnels y seront liés par un projet commun dans le cadre d’une collaboration étroite avec l’ARS (Agence Régionale de Santé) dirigée, pour la compétence médicale, par le Docteur Devienne.
Dans un autre domaine, bien que nous ne quittions pas celui de la construction, le « premier coup de pioche » pour l’Ecole Maternelle sera donné dès le début du
mois de mai. Cette seconde livraison est prévue pour la rentrée scolaire 2022. Il y a fort à parier que, d’ici là, les enseignantes, les ATSEM et les enfants vont compter les jours… Nous aussi.

Les projets continuent à se développer dans notre commune

A bientôt.

Très cordialement

Le Maire
Jean Aubourg

MIGRATION NOCTURNE DE BATRACIENS

MIGRATION NOCTURNE DE BATRACIENS


Comme chaque année, les crapauds traversent la rue des Bruyères, au niveau de la mare des Écameaux, afin d’aller s’y reproduire.

Automobilistes, prenez garde à ne pas les écraser quand ils sortent à la tombée de la nuit !

Piétons, résistez à la tentation ! Aucune étude scientifique n’a encore démontré qu’embrasser un crapaud pouvait le changer en prince…”

                                                                                                                   cliquez sur l’image

APPEL A BENEVOLES

APPEL A BENEVOLES

VENEZ JOUER AVEC MOI !

Je m’appelle Théophile, j’ai 4 ans et demi. J’ai besoin de bénévoles joueurs pour m’éveiller par le jeu. Je suis gai et affectueux. J’habite près de ROUEN à ST-OUEN-DU-TILLEUL.

Appelez ma maman au 06.63.18.22.54. Elle vous invitera à une réunion de formation à la méthode de jeu en Mars en vidéo-conférence.

 

Commission Environnement

Commission Environnement

Notre municipalité s’est fixée, en matière de protection de notre environnement naturel et de conservation de la qualité de notre cadre de vie, d’ambitieux objectifs.
En effet, ce mandat municipal devrait être l’occasion d’initier ou de continuer un certain nombre de projets, comme la réalisation de cheminements piétonniers et cyclables, l’amélioration de la performance énergétique des bâtiments publics ou, encore, la préservation des mares situées sur le territoire communal.
Parallèlement à ces projets structurants, et dont la mise en œuvre se fera au long cours, une nouvelle commission municipale, dédiée à ces sujets, a été installée. Son objet est de proposer un certain nombre d’actions visant à prendre conscience, collectivement, de cette nature qui nous entoure, des conditions de son épanouissement et des atteintes que, parfois, nous lui portons.
Le contexte sanitaire dans lequel nous nous trouvons actuellement ne permet pas à cette commission d’exprimer son plein potentiel. Si la détermination et l’énergie sont au rendez-vous, les contraintes règlementaires sont nombreuses.
Il nous a semblé important, toutefois, de vous signaler son existence et de vous exposer quelques-unes des actions que ses membres souhaitent pouvoir réaliser au cours de l’année qui s’annonce.
Actuellement, elles sont au nombre de trois. D’autres viendront.

La première est une opération de ramassage citoyen de déchets, afin de prendre conscience de l’impact de leur présence dans les lieux publics et les espaces naturels et d’encourager le tri sélectif.


La deuxième est un atelier de fabrication de produits d’entretien naturels, destiné à nous sensibiliser à de nouveaux modes de consommation, plus économiques et
soucieux de l’environnement.


La troisième est une opération de protection des crapauds qui se font écraser rue des Bruyères, lorsqu’ils migrent, au printemps, vers la mare des Écameaux, pour
s’y reproduire.

Lorsqu’elles seront rendues possibles, nous vous informerons des modalités qui permettront à ceux qui le souhaiteraient, d’y participer.

Lorsque cela sera possible, nous serons attentifs à l’inclusion, autant que possible, des plus jeunes. Ils sont les générations futures, qui bénéficieront demain du soin que nous porterons aujourd’hui à notre cadre de vie naturel.

Mathieu Garnesson
Vice-Président de la Commission Environnement