Le mot du maire

Le mot du maire

Madame, Monsieur, Je me réjouis, pour nous toutes et pour nous tous, de ce sentiment de liberté qui nous gagne et s’étend. Avec la levée d’un certain nombre de restrictions liées à l’épidémie, la vie quotidienne devrait reprendre rapidement un cours plus facile. Méfions-nous cependant d’un retour trop rapide à une situation antérieure tant attendue et parfois trop idéalisée. Restons prudents. Dans un domaine bien différent et pour continuer à vous tenir informer à ce sujet, ainsi que vous pouvez le constater chaque jour les travaux entrepris par la Municipalité progressent. Les terrassements initiaux, préparatoires à la construction de l’école maternelles, sont en cours (mise à niveau du périmètre qui recevra le bâtiment, cour de récréation, bassins de rétention, etc.). Plus spectaculaire encore, le cabinet médical dont il ne reste que les murs primitifs et la charpente. La place est nette maintenant pour commencer les futurs aménagements (salles de soins, salles d’attente, ascenseur, chaufferie commune avec la salle du foyer de la Résidence Autonomie – d’où larges économies énergétiques – agencements extérieurs, etc.). Dans deux semaines, les aménagements du carrefour de l’Etoile seront achevés. En dehors de la sécurité que les nouvelles dispositions vont apporter, il faut également y voir le début de notre réseau de mobilités actives. Une promenade d’information et d’enquête, organisée par le cabinet technique avec lequel nous travaillons à ce sujet, a d’ailleurs eu lieu avec un certain d’ombre d’habitantes et d’habitants de la commune qui ont répondu présent à notre sollicitation et ont ainsi pu donner leur avis sur les projets en cours ou futurs. Je les en remercie. Dernier point, l’enfouissement des réseaux de la quatrième tranche de travaux de la RD 313. Ils ont pris un peu de retard pour des raisons techniques et matérielles. Les nouveaux candélabres vont être installés, mais tout ne sera définitivement terminé qu’au mois de septembre. Passons à toute autre chose. Ce mois-ci, deux scrutins vont simultanément avoir lieu les 20 et 27 juin. Les élections Régionales et les élections Départementales. Nous sommes dans une période où le virus semble régresser, mais une extrême prudence reste de mise pour cet évènement civique. Dans ce sens, des dispositions sanitaires très précises seront mises en place dans les deux salles des fêtes où se dérouleront les votes. Toutes les indications nécessaires au bon fonctionnement de ces élections vous seront communiquées sur place, de différentes manières. Pour le plus grand bien de toutes et tous je vous demande, le moment venu, de les suivre avec la plus grande attention. Je vous en remercie. Très cordialement Le Maire Jean Aubourg  
Le mot du maire

Le mot du maire

Le 20 avril 2021

Madame, Monsieur,

Vous avez trouvé récemment dans le Bulletin Communal, sur le site de la Mairie ou sur Panneau-Pocket, un arrêté municipal en date du 8 mars 2021 portant sur les « Bruits et feux dans les propriétés »

Comme tous les arrêtés pris par les Maires, celui-ci a été transmis à la Préfecture.

A la suite de cela, nous avons reçu un courrier du Bureau de Contrôle de la Légalité nous priant de nous conformer, pour les horaires, à l’Article 7 de l’Arrêté Préfectoral relatif à ce thème en date du 25 septembre 2014.

Celui-ci précise que les travaux effectués par les particuliers ne peuvent avoir lieu qu’aux horaires suivants :

– Les jours ouvrables de 08h30 à 12h00 et de 14h30 (au lieu de 14h00) à 19h30

– Le samedi de 09h00 à 12h00 et de 15h00 (au lieu de 14h00) à 19h00

Dans le cadre de ces dispositions et pour la tranquillité du plus grand nombre, la commune maintient (légalement) son interdiction d’activités bruyantes le dimanche et les jours fériés.

Un nouvel arrêté communal va être pris dans ce sens.

Je vous remercie.

Très cordialement.

Le Maire

Jean Aubourg

 

Commission Environnement

Commission Environnement

(1) « L’arrivée du printemps est un moment critique pour la biodiversité de notre commune. Plus particulièrement, cette saison est propice à la reproduction des animaux, qui profitent du retour des beaux jours pour se consacrer à ce que l’on nommera pudiquement « les choses de l’amour ». Cette période est, surtout, celle où ils sont le plus vulnérables et où l’activité humaine perturbe le plus, oiseaux, hérissons et amphibiens, lorsqu’ils nichent ou migrent vers leur lieu de reproduction.
La municipalité, désireuse de prendre en compte le cycle naturel de reproduction de la faune locale, a mis en œuvre trois actions, qui, pour modestes qu’elles soient, contribueront à la protection de ces animaux :
D’abord, deux panneaux routiers temporaires d’avertissement, indiquant la migration des amphibiens, ont été placés rue des Bruyères, de part et d’autre de la mare des Écameaux, afin d’avertir les automobilistes des dangers qu’encourent les crapauds qui traversent cette route chaque année, en février – mars, pour aller se reproduire dans la mare.
Ensuite, l’installation d’un nichoir dans le clocher de notre église est prévue, ce qui pourrait permettre d’accueillir un couple de chouettes effraies et leurs poussins. En effet, ce rapace nocturne, dont la présence sur notre commune est avérée, manque de sites de nidification. Enfin, la municipalité continue d’éteindre l’éclairage nocturne dans certains endroits de la commune, ce qui, en plus de permettre de faire des économies, permet aux insectes nocturnes de se reproduire sans parasites lumineux. »

(2) « Vous aussi, vous souhaitez contribuer à la protection de la nature ? Voici une idée reposante…
Les beaux jours arrivent et les températures se prêtent à quelques corvées de jardinage.
Chaque weekend, vous reportez au suivant la taille de cette haie ou l’élagage de cet arbre.
La bonne nouvelle, c’est que peu d’arbres et de haies apprécient la visite du coiffeur à cette période de l’année ! L’élagage des arbres a traditionnellement lieu en automne et il est recommandé de ne pas tailler sa haie pendant sa période de croissance, c’est-à-dire au printemps et à la fin de l’été.
Pire encore, cette végétation constitue l’habitat naturel des oiseaux qui construisent, au printemps, leur nid, pour s’y reproduire.
La Ligue de protection des oiseaux recommande de ne pas tailler les haies ni élaguer les arbres entre la mi-mars et la fin du mois de juillet, afin d’attendre que s’envolent les derniers oisillons.
Voilà au moins deux bonnes raisons de continuer à procrastiner ! »

3) « Dans le précédent bulletin municipal, nous proposions l’organisation d’une opération de ramassage citoyen de déchets. Hélas, le
contexte actuel ne nous permet pas encore de nous réunir en nombre…
Cela n’a pas empêché certains habitants concernés d’aller d’eux-mêmes accomplir cette action.
Une bonne manière d’apprendre aux plus jeunes, le respect de notre cadre de vie !… qui ne serait pas nécessaire, si chacun s’attachait à ne pas prendre la voie publique pour une déchetterie.

Mathieu Garnesson
Vice Président
de la Commission Environnement   

Tout bâtiment ERP (établissement recevant du public) doit être rendu accessible aux personnes handicapées

Tout bâtiment ERP (établissement recevant du public) doit être rendu accessible aux personnes handicapées

En vertu de la loi du 11 février 2005 pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées, toute personne doit pouvoir exercer les actes de la vie quotidienne et participer à la vie sociale, quel que soit son handicap.
Le dossier de la mise aux normes « accessibilité » régi par la loi 2005 et suivi par la DDTM (Direction Départementale des Territoires et de la Mer) arrive à son terme. En effet tous les bâtiments de la commune qui reçoivent du public ont été aménagés ou vont l’être rapidement.

                       

1/ À la mairie,
● Des rampes ont été posées et des bandes podotactiles ont été créées.
La rampe d’accès pour les fauteuils roulants a été remise en état.
● Une bande de guidage destinée aux personnes non voyantes ou mal voyantes
sera bientôt installée allant du parking de la mairie à l’entrée des locaux.
● Les parkings ont été redessinés et laissent désormais de larges places
réservées aux personnes handicapées.

2/ À la salle des Fêtes,
● Le WC réservé aux personnes à mobilité réduite a été remis aux normes.

3/ Au cimetière, toutes les allées permettent désormais la circulation en fauteuil
roulant.

4/ A l’église, les marches ont été retaillées pour permettre la pose de
rampes facilitant l’accès des fauteuils roulants.

5/ La future maison médicale a été totalement repensée dans le respect
des normes d’accessibilité

6/ Il en est de même pour la future école maternelle.

Cabinet médical

Cabinet médical

                 

 

Comme l’indique Monsieur le Maire dans son éditorial, les choses avancent à Saint-Ouen-du-Tilleul et de multiples façons. Tout d’abord, bien sûr, le cabinet médical, pour lequel la commune va recevoir du Fonds LEADER une contribution d’un montant de 100.000 euros.
LEADER est un programme européen qui vise à soutenir des projets pilotes en zone rurale. Il donne aux territoires un cadre propice à l’émergence de projets collectifs et de qualité.
Le début des travaux remonte à la mi-février mais leur démarrage effectif a eu lieu début mars par la suppression de tous les matériaux qui ne sont plus autorisés. (désamiantage et déplombage du bâtiment)
Le gros œuvre qui consistera à démolir certains murs porteurs et à les remplacer par des structures IPN débutera dès le mois d’avril.

 

 

Le mot du maire

Le mot du maire

 

Madame, Monsieur,

Nous y sommes, ou presque.
Les travaux de réhabilitation et d’agrandissement du Cabinet Médical dont je vous entretiens depuis déjà quelques temps, sont commencés. Ils ont, hélas, été considérablement bousculés en raison de la situation sanitaire que nous connaissons tous.
La commune peut se réjouir de cette avancée dont l’intérêt publique est indéniable. Ce Cabinet qui, de fait, sera paramédical en raison des professionnels qui l’occuperont, rayonnera au-delà de Saint-Ouen-du-Tilleul et permettra ainsi à beaucoup d’entre nous, audoeniens ou non, de bénéficier de rendez-vous plus
rapides et de déplacements moins importants dans un cadre totalement rénové.
Le calendrier des travaux prévoit une livraison à la mi-novembre. Dès janvier 2022 l’ensemble sera donc opérationnel. Je l’ai dit maintes fois à propos des projets de
construction, il y a très loin de l’idée à la réalisation, mais le jour est proche.
La particularité de ce nouveau cabinet tient au fait qu’il formera un Pôle Santé en regroupant deux maisons de santé, celle de Saint-Ouen-du-Tilleul et celle de
Bosroumois. Les différents professionnels y seront liés par un projet commun dans le cadre d’une collaboration étroite avec l’ARS (Agence Régionale de Santé) dirigée, pour la compétence médicale, par le Docteur Devienne.
Dans un autre domaine, bien que nous ne quittions pas celui de la construction, le « premier coup de pioche » pour l’Ecole Maternelle sera donné dès le début du
mois de mai. Cette seconde livraison est prévue pour la rentrée scolaire 2022. Il y a fort à parier que, d’ici là, les enseignantes, les ATSEM et les enfants vont compter les jours… Nous aussi.

Les projets continuent à se développer dans notre commune

A bientôt.

Très cordialement

Le Maire
Jean Aubourg