Madame, Monsieur,

Par décision gouvernementale, les dispositions liées au déconfinement vont autoriser, le 12 mai prochain, la réouverture des écoles maternelles et primaires.

La reprise de la scolarité représente, dans un certain nombre de cas, une nécessité, familiale, sociale ou professionnelle. Dans ce sens, bien que circonspect à l’égard des garanties apportées par les dispositions proposées dans le Protocole Sanitaire officiel de l’Education Nationale, je ne m’opposerai pas à cette mesure d’ouverture.

Cependant, pour des raisons d’organisation générale qui tiennent à la fois au faible nombre prévisible d’enfants présents, à l’absence légale de plusieurs agents territoriaux, aux difficultés de mise en œuvre de conditions efficaces de protections individuelles, ou générales, dans le cadre du Restaurant Scolaire, je vous fais part de mon intention de ne pas ouvrir la cantine au cours de la période incluse entre le 12 mai et les grandes vacances.

De ce fait, les agents ainsi rendus disponibles seront affectés à l’important travail d’entretien sanitaire indispensable aux deux écoles, plusieurs fois par jour.

Le choix retenu, pour les enfants, du déjeuner sur place avec un panier repas familial est conforme aux solutions préconisées par le Gouvernement.

C’est, dans cette situation très complexe de restauration collective, la solution qui offrira le plus de garanties quant à la sécurité des enfants et du personnel.

Restez très prudents.

Cordialement.

Le Maire

Jean Aubourg

 

 

Nullam fringilla lectus pulvinar massa libero justo dolor risus.